STAR WARS, Univers étendu, légende, canon ? / « I thought he was a myth! » / STAR WARS, Expanded Universe, legend, canon?

An English version will follow

Appel à propositions de textes

Sous la direction de Marc Joly-Corcoran & Laurent Jullier

La date limite de réception des propositions pour ce numéro est reportée au 1er août 2017

Thème

Depuis la vente de Lucasfilm à Disney en 2012, l’univers de Star Wars n’aura jamais été aussi bouleversé. George Lucas n’est plus impliqué dans la production ni des films, ni des séries télévisuelles (notamment Star Wars Rebels). En 2014, le statut de l’Univers étendu (l’UE : romans, jeux vidéo, comic books) s’est vu attribuer l’épithète « légende », afin de distinguer précisément ce qui est dorénavant considéré comme « canon » de ce qui ne l’est plus. Hormis le corpus fanon, tous les récits SW post-2014 sont officiellement « canons ».

Cette observation étant faite, on peut se demander quel sera l’impact à long terme, chez les fans et les productions ultérieures, de ce changement de statut diégétique. L’UE devient pour ainsi dire un ensemble paradigmatique fabuleux duquel les nouveaux créateurs sont libres de puiser les idées qui leur plaisent, sans contrainte d’utiliser tel ou tel personnage de manière à respecter une continuité préétablie dans l’UE devenu non canonique. Toutefois, cela implique également un deuil chez beaucoup de fans qui ont investi un certain nombre d’heures à lire tous les romans et les bandes dessinées couvrant 20 000 ans d’histoire dans la « galaxie lointaine, très lointaine ». On pourrait même pousser un peu plus loin cette logique : pourquoi les antépisodes (les fameux prequels) réalisés par George Lucas, ne pourraient-ils pas également porter ce statut de « légende » dans la logique intradiégétique de SW, et pourquoi pas aussi la trilogie originale ?. N’est-ce pas Rey qui s’exclame à propos de Luke Skywalker : « I thought he was a myth »!

Ce numéro exclusivement consacré à Star Wars se propose d’analyser les bouleversements qu’entraîne ce changement de légitimité de l’univers diégétique de la saga :

  • du côté de la production officielle (deux longs-métrages, pour l’instant, The Force Awakens et Rogue One ; la série animée Star Wars Rebels; des livres, des jeux vidéo, etc.)
  • du côté de la production par les fans : quel impact ces films ont-ils eu sur les œuvres audiovisuelles (fanfilms), dessinées (fanart) ou écrites (fanfic) qu’ils continuent à produire depuis leur sortie ?
  • du côté de la réception : comment ont été accueillis et appréciés les deux longs-métrages en fonction des publics ? – connaisseurs, fans de la trilogie originale, nouveaux venus, débutants, etc. Comment sont désormais « révisés » les six opus initiaux de la saga ? Quelle conséquence réelle la décision de classer l’UE comme « légende » a-t-elle eue sur leur « image » ou leur « valeur »?

Les propositions d’article peuvent aborder les sujets suivants, sans s’y limiter :

  • Les problèmes d’amnésie scénaristique et de continuité rétroactive dans SW, le transmédia à la rescousse
  • Revival, remake, reboot, soft reboot, retcon : pourquoi cet engouement ?
  • La pertinence des notions de légitimité, des caractères « canon » ou non, d’« officialité » et d’authenticité dans un univers fictionnel
  • Le révisionnisme en matière d’histoire de la réception, en particulier à propos de l’Episode IV sorti en 1977
  • Le cas des jeux vidéo : The Force Unleashed, KOTOR
  • Le cas Rogue One, marketing et reshoot
  • The Force Awakens devrait-il s’appeler New Hope 2.0 ?
  • La contribution des fans à l’Univers étendu (théories de fan, fanfilm, fanfic, fanart, etc.)

Comment proposer?
Veuillez envoyer votre résumé comprenant entre 300 et 500 mots, en français ou en anglais, d’ici le 1er août 2017, aux adresses suivantes :            marc.joly@umontreal.ca ET laurent.jullier@sorbonne-nouvelle.fr

Le résumé doit comprendre le sujet et la problématique abordée, la méthodologie, le titre de l’article, vos références bibliographiques, votre nom, votre courriel et votre institution d’attache.

Suite à notre approbation par courriel (avant le 1er septembre), veuillez nous faire parvenir votre texte avant la date de tombée fixée au 31 décembre 2017. La publication du numéro thématique est prévue pour le milieu de l’année 2018.

Politique éditoriale
Kinephanos est une revue Web avec arbitrage. Chaque texte reçu est soumis en anonymat à une double évaluation par les pairs. Kinephanos n’exige pas l’exclusivité de vos textes. Toutefois, l’article soumis doit être publié pour la première fois. Les textes qui paraîtront dans d’autres périodiques par la suite devront citer Kinephanos comme première source.

Pour connaître toutes les normes de présentation des manuscrits, consultez la politique éditoriale de Kinephanos.

Kinephanos accepte des textes en français et en anglais.


Call for article proposals 

Edited by Marc Joly-Corcoran and Laurent Jullier

The extended deadline for submissions for this issue is August 1st, 2017 

Theme

Since Disney bought Lucasfilm in 2012, the Star Wars universe has never been so disrupted. George Lucas is no longer involved as a producer, for better or worse. In 2014, in what seems to be a marketing move that mainly serves to distinguish what would be now officially « canon », the status of the Expanded Universe (the EU: novels, video games, comic books) was classified « legend ». Consequently, apart from the fan productions, and all the fanon, SW post-2014 stories are officially « canons ».

That being said, one can only speculate about the impact of this diegetic change for the fans and the future Lucasfilm productions. Indeed, the EU is becoming a fabulous paradigm from which new creators are free to draw any ideas they feel necessary, without any constraint nor pressure to use ‘this or that’ to respect a pre-established continuity set in the EU, which is no more canon. Nevertheless, many fans have invested a significant amount of time reading all the novels and comics, covering 20,000 years of history in « a galaxy far far away ». Now, we could push this ‘legend logic’ further: why could the infamous prequels, directed by George Lucas, not be classified « legend » too, intradiegetically acknowledged by the characters in SW? The same could apply for the original trilogy. Isn’t it Rey who says about Luke Skywalker: « I thought he was a myth! »

Exclusively devoted to Star Wars, this issue aims to analyze the impacts of the upheavals following this diegetic change:

  • On the official productions (two feature films, The Force Awakens and Rogue One, the animated Star Wars Rebels series, books, video games, etc.)
  • On the fan creations: what impact these films had on their audiovisual works (fanfilm), fanart or fanfic, which they continue to produce since their release?
  • On the reception side: how were the last two feature films received and appreciated according to the audience? – connoisseurs, fans of the original trilogy, newcomers, beginners, etc. How are the six original opus of the saga now « revised »? What consequences changing the status of the EU to « legend » really had on their « image » or « value »?

This issue seeks well-researched papers that address topics such as (but not exclusively):

  • Amnesia in SW screenplays and retroactive continuity
  • Revival, remake, reboot, soft reboot: why the fad?
  • Transmedia as a way for saving screenplays, and retcon
  • The relevance of the notions of legitimacy, « canon » or « non-canon », « officiality » and authenticity in a fictional universe
  • Revisionism through the history of reception, specifically concerning Episode IV released in 1977
  • Case studies: The Force Unleashed, KOTOR
  • Case studies: Rogue One, marketing, trailers and reshoot
  • Should The Force Awakens be called New Hope 2.0?
  • Fans’ contributions to the Expanded Universe (Fan theories, fanfilm, fanfic, fanart, etc.)

How to submit?

Please send an abstract, between 300 and 500 words (excluding references), in English or French, by August 1st, 2017, to    marc.joly@umontreal.ca AND laurent.jullier@sorbonne-nouvelle.fr

The abstract must specify the topic and the object(s) of study, along with the preferred methodology. Don’t forget to indicate key bibliographical references, your name, email address, and your institutional affiliation.

Selected contributors will be advised by email by the end of August 2017. Full papers will be submitted by the end of December 2017 (anonymized). The issue will be released mid 2018.

Editorial rules

Kinephanos is a peer-reviewed journal. Each article is evaluated by double-blind peer review. Kinephanos does not retain exclusive rights of published texts. However, material submitted must not have been previously published elsewhere. Future versions of the texts published in other periodicals must reference Kinephanos as its original source.

For the editorial guidelines, refer to the section Editorial Guidelines.

Kinephanos accepts papers in English and in French.

Kinephanos is a bilingual, interdisciplinary and multidisciplinary academic online journal, which studies the issues affecting popular cultures and media. The journal focuses mainly on films and television series, video games, emerging technologies, as well as fan cultures. The articles we publish explore questions about image and sound in popular culture through different approaches, especially from film, game, media and cultural studies, and humanities.

www.kinephanos.ca